usimagesACSO

logo 1670526081

Daniel Stier
Ways of knowing

Du 24 avril au 4 juin 2017 I Parc urbain du prieuré autour des étangs de la Maladrerie et de la Roselière de Montataire

 

UsimagesStierDaniel Stier a passé quatre années à parcourir les laboratoires européens et américains, comme l’Institut de médecine aérospatiale à Cologne, le Département de neurosciences cognitives de l’université de Birmingham ou le Département de psychologie de l’université de Zurich. Sans aucun avertissement ni explication, il nous montre des expériences scientifiques en cours de réalisation. Le but étant de nous interpeller, d’aiguiser notre curiosité. Difficile de savoir ce qui se passe réellement. « J’aime le fait que le spectateur se sente perdu en regardant les images, qu’il s’interroge. Que se passe-t-il ? Que s’est-il passé ? Que va t-il se passer ? ». 
Ce dernier avoue avoir « une fascination étrange pour tout ce qui est scientifique. (...) Tellement de choses que nous ne comprenons pas peuvent être excitantes ». À la clef, il nous livre des images cocasses et décalées qui nous catapultent dans des univers inconnus où chacun à tout loisir de recréer ses propres histoires.
Si ces expériences semblent farfelues, Daniel Stier insiste sur le fait qu'elles sont menées par des professeurs, docteurs et étudiants travaillant sur des programmes de recherche très sérieux. De fait, les images nous présentent des « cobayes » humains installés dans toutes sortes de positions inconfortables, des individus suspendus à des câbles, sanglés dans des capsules en forme d'oeufs... Les machineries, les fils enchevêtrés et les matériaux bizarres donnent l'impression d'un projet « bricolé à la maison ».
« Il n'y a pas de l'inox et des objets high-tech partout », résume le photographe. Les expériences sont réalisées par des universitaires qui ont du mal à boucler leur budget et font donc avec ce qu'ils ont.
Daniel Stier établit un parallèle entre la recherche scientifique et le processus créatif. « En entrant dans ces laboratoires, j'ai toujours eu le sentiment de visiter un atelier d'artiste, confie-t-il. Il s'agit dans les deux cas de curiosité d'expérimentation et d'un rapport de cause à effet entre la pensée et l'action. Le travail de création des artistes et des scientifiques est toujours expérimental. Je pense que c'est finalement un moyen de trouver l'ordre dans une réalité trop complexe ». 

 

Daniel Stier est né en 1966 en Allemagne. Il vit et travaille à Londres. 
Ways of Knowing, YES editions, 2015
www.danielstier.com